Dix pièces d’origine taillées avec des motifs ont été inventoriées

La propriété de la Maison Navàs a décidé de récupérer l’apparence d’origine de l’un des bâtiments modernistes les plus importants de toute l’Europe. La première étape de la reconstruction a été de rassembler toutes les pierres d’origine, dont dix pierres taillées avec des motifs qui ont été trouvées. À présent, elles sont inventoriées et classées dans le but de faire des répliques identiques aux pierres d’origine.

Reus fut la troisième ville catalane la plus bombardée durant la guerre civile espagnole. Le hasard voulut que l’une des bombes tombe sur la Maison Navàs en détruisant la toiture du deuxième étage, le pignon et la tour. Cet événement changea à jamais l’apparence initiale de l’un des bâtiments les plus emblématiques de l’architecte Lluís Domènech i Montaner.

Aujourd’hui, la propriété de la Maison Navàs, constituée par l’entrepreneur Xavier Martínez et l’héritière Dolors Blasco, a décidé de restaurer les effets de la guerre et de récupérer deux symboles de la maison : la tour et le pignon. Ces travaux seront réalisés progressivement et pour l’instant, ils se concentreront uniquement sur l’un des deux projets qui deviendra une réalité en 2020.

Après la mise au point du projet architectural, des restaurateurs très expérimentés dans le secteur ont commencé les travaux de reconstruction. La première étape a été de rassembler toutes les pierres d’origine qui, pendant des années, ont été dispersées dans plusieurs fermes de la famille Font de Rubinat. En particulier, on a trouvé dix pièces taillées avec des motifs. Parmi ces pièces, cinq correspondent à la façade, en particulier à la corniche, et il se peut que l’une d’elle corresponde à la tour. Les cinq autres faisaient partie du pignon. Il y a également plusieurs pièces taillées avec des formes droites qui sont des fragments de pierres de taille en forme de prisme et des corniches plus droites qui n’ont pas été utilisées lors de la première reconstruction.

Lorsque la bombe est tombée sur la Maison Navàs, les propriétaires de la maison, qui à l’époque étaient Joaquim Blasco et Maria Font de Rubinat, ont conservé les pierres dans l’un des bâtiments qu’ils avaient dans le Carrer de la presó, pour ensuite les emmener peu à peu en voiture jusqu’aux fermes que la famille avait en périphérie de la ville. Depuis, ces pièces sont restées dans ces terrains. Et aujourd’hui, 80 ans après, la propriété a décidé de les rassembler pour les classer et assurer ainsi leur leur préservation future.

December 13, 2019