Après trois mois de fermeture en raison du COVID-19, la Maison Navàs a enfin fixé la date d’ouverture au public de ses espaces. Ce sera le prochain samedi 11 juillet. Le joyau moderniste de Lluís Domènech i Montaner rouvre ses portes en prenant toutes les mesures sanitaires nécessaires afin de garantir des visites en toute sécurité. Par ailleurs, l’inauguration du pignon récemment reconstruit aura lieu un jour avant la reprise des visites guidées.

La Maison Navàs ouvrira ses portes au public le prochain samedi 11 juillet. Afin de s’adapter aux mesures sanitaires qui s’imposent dans le cadre du COVID-19, il y aura certains changements dans le fonctionnement quotidien de cet espace. Les plus importants sont la modification des horaires et la réduction du nombre de visiteurs dans les visites guidées. Les visites se poursuivront du lundi au dimanche matin et après-midi en catalan, en espagnol, en anglais et en français, et auront une durée de 55 minutes. Mais dès à présent, au lieu de commencer toutes les heures piles, elles débuteront toutes les demi-heures, la première étant prévue à 10 heures et la dernière à 20h. La maison fermera ses portes entre 14h et 16h.

Avant d’accéder à la Maison Navàs, les visiteurs seront soumis à une prise de température puis à une désinfection des mains avec du gel hydroalcoolique et devront porter un masque et des couvre-chaussures. Et comme jusqu’à présent à la Maison Navàs, il est interdit de toucher quoi que ce soit tout au long de la visite. Les groupes auront une capacité maximale de 13 personnes afin de garantir les distances de sécurité.

Billets à prix réduit

Le jour de Sant Jordi, la Maison Navàs a mis en vente des chèques-cadeaux avec réductions pour l’achat de billets de visite de la maison à date ouverte, ainsi que le merchandising associé à celle-ci. La promotion sera disponible sur notre site internet www.casanavas.cat jusqu’au jour de Sant Pere, lundi 29 juin. Passé ce délai, cette promotion ne sera plus accessible et les dates des visites pourront alors être fixées.

Visites Premium

Tout comme l’été dernier, les mardis et jeudis à 20h, les visiteurs auront l’occasion de réaliser une « Visite Premium », c’est-à-dire, une visite d’une heure et demie qui comprend une dégustation de vins et de vermouth sur la terrasse. Les vins servis sont le vin blanc et le vin rouge de « Secrets de Casa Navàs » de la cave Clos Galena. Il y aura également du vermouth, plus précisément le « Vermut Miró Reserva » et le « Vermut Miró Blanc ». Le tout sera accompagné d’une collation, d’une bande son et de la magie qui règne sur la terrasse construite il y a plus de cent ans par le célèbre architecte Lluís Domènech i Montaner.

Nouvelles dates pour tous ceux qui ont déjà acheté leurs billets

À la suite de la fermeture soudaine en raison du COVID-19, de très nombreux visiteurs qui avaient acheté leurs billets n’ont pas encore pu profiter de la Belle du Mercadal. La Maison Navàs les a contactés individuellement pour leur proposer le remboursement du billet ou le report de la visite sur une date ultérieure ; la plupart ont choisi la seconde option. À partir du 30 juin, l’équipe de la Maison Navàs les contactera à nouveau afin de fixer une date à leur convenance pour la visite.

De même, tous ceux qui ont des billets pour les « Visites Vermut » et les « Nits Modernistes » (soirées modernistes) recevront les indications concernant la procédure à suivre pour pouvoir profiter de ces activités. Le but de la Maison Navàs est que tous ceux qui souhaitent découvrir l’œuvre de Domènech puissent le faire dans le plus grand confort. Pour toute consultation à propos de l’échange de billets, vous pouvez écrire un mail à info@casanavas.cat.

L’inauguration du pignon

La réouverture au public de la Maison Navàs est prévue à l’occasion de l’inauguration du Pignon. Les travaux de reconstruction ont commencé en février dernier et leur conclusion est prévue pour la fin du mois de juin. Le résultat sera présenté pour la première fois à la population le vendredi 10 juillet. En raison du COVID-19, il ne sera pas possible d’organiser l’acte d’inauguration qui était initialement prévu sur la Plaça del Mercadal, mais le spectacle pourra être vu en ligne.

La semaine suivant l’inauguration, la boutique de la Maison Navàs sera ouverte à tous ceux qui souhaitent voir le documentaire expliquant les détails des travaux de reconstruction. Deux exposés sur le couronnement de la façade et sur les bombardements qui l’ont détruit en 1938 y seront également organisés.

Tous les renseignements relatifs aux actes liés à la reconstruction du pignon vous seront bientôt communiqués.

June 17, 2020

Aujourd’hui ont été posées les premières pierres décoratives du pignon de la Maison Navàs. C’est un travail très délicat car chaque pièce pèse une tonne, c’est pourquoi il a fallu faire appel à un camion-grue de 32 tonnes d’une portée de 32 mètres et à l’expertise de tous les agents impliqués. Au total, cinq pierres décoratives doivent être posées, ainsi qu’un panneau central avec un médaillon circulaire affichant l’an 1904. Les motifs décoratifs ont été réalisés à la main et la pierre taillée provient de Vinaixa, tout comme celle que Lluís Domènech i Montaner utilisa au début du XXe siècle. Tout comme l’original, l’ensemble du pignon mesurera 3,9 mètres de haut et 4,8 mètres de large. La pose des pierres sera complétée ce mercredi et tous les travaux seront achevés au cours du mois de juin.

Après de nombreux mois de travail préalable, les travaux directs sur la Maison Navàs destinés à préparer l’installation du pignon ont commencé à la fin du mois d’avril. Après avoir modifié la géométrie du toit, les premières pierres décoratives du frontispice ont été installées. Une fois que toutes les pièces auront été posées, une structure tridimensionnelle en acier sera installée derrière le nouveau pignon pour le renforcer. À partir de là, il ne restera plus qu’à installer les pinacles, rejointer les pierres et réaliser les retouches finales, en cas de besoin. Une fois les travaux terminés, une patine chromatique sera appliquée sur toute la surface. Ceci permettra de donner un ton homogène à toute la façade et servira de protection. En même temps, la partie supérieure de la façade sera nettoyée.

Tout le travail décoratif du pignon, qui a duré près de quatre mois, a été réalisé à la main par les tailleurs de pierre de la société Pedra Maties de Solsona. Les personnes chargées de la réalisation de ces travaux sont les professionnels de la société de restauration Récop Restaurations, sous la supervision des techniciens responsables du projet, des architectes Pau Jansà et Joan Tous et du conservateur-restaurateur Pau Arroyo.

Les motifs décoratifs du pignon

Le pignon se composait de cinq panneaux rectangulaires disposés sur trois niveaux séparés par des pinacles, de sorte à former un triangle sur l’axe de la galerie. À partir des fragments conservés, on a pu définir les caractéristiques des panneaux, sculptés avec des motifs végétaux et encadrés par un arc trilobé. L’axe de chacune des pièces forme une branche avec des feuilles et qui, au niveau de la base, se retourne pour marquer les deux axes secondaires. Sous chacun des arcs, il y a une fleur à 5 pétales avec une sphère creusée au centre. Les branches ont des dérivations spiralées à côté des fleurs, et deux feuilles définissent la dérivation de l’axe principal du tracé organique jusqu’au point de rencontre entre les arcs géométriques. L’espace entre l’arc central et le côté de la pièce est orné de deux fleurs. Toutes les pièces ornementales du pignon ont la même conception. De plus, il y a également six pinacles soutenus sur des colonnes et un panneau central lisse avec un médaillon sur lequel, tout comme l’original, on peut lire l’an 1904 sculpté.

La destruction du pignon  et la conservation des pièces

Il convient de rappeler que le pignon fut détruit pendant la guerre d’Espagne suite à l’un des nombreux bombardements subis par la ville de Reus. Pour être exacts, ce fut l’attaque du 26 mars 1938 qui toucha la Maison Navàs. Ce jour-là, vers 8h20 du matin, six bombardiers S-79 avec 48 pompes explosives de cent kg et 24 pompes incendiaires de 20 kg frappèrent la capitale du Baix Camp. Suite à ce bombardement, une partie de la façade et la toiture de la Maison Navàs furent détruites, ainsi que la tour et le pignon.

Plusieurs morceaux du pignon tombèrent au milieu de la Plaça del Mercadal ; les propriétaires de la maison ramassèrent les pierres pour les conserver dans les fermes qu’ils avaient à la périphérie de la ville. Elles y sont restées pendant quatre-vingts ans. La conservation de ces pièces a été essentielle pour la reconstruction du frontispice car ceci a permis aux tailleurs de pierre de reproduire les motifs décoratifs à l’image des originaux.

June 17, 2020